Prométhée est-il un héros dansant ? : Contraintes et expressions du mythe dans la danse

Résumé : Dans le domaine chorégraphique, le mythe de Prométhée n'a été abordé que par certaines esthétiques : essentiellement la danse académique, quelques chorégraphes de la modernité allemande, et en grande majorité par des hommes. Ni le ballet romantique, ni la modernité américaine ne s'y sont intéressés. Cet article explore quelques avatars du mythe qui ont marqué l'histoire de la danse, et s'interroge a contrario sur les raisons pour lesquelles ce thème s'est révélé incompatible avec d'autres perspectives. Dans la lignée du ballet d'action et des ballets mythologiques du XVIIIe siècle, le choréodrame de Salvatore Vigano (1801, 1813), sur la musique de Beethoven, met l'accent sur la vision humaniste d'un Prométhée civilisateur, porté par le nationalisme italien. Le sujet n'était pas conciliable avec le ballet romantique et fut délaissé par la danse durant tout le XIXe siècle, en raison des contraintes auxquelles la création chorégraphique était soumise, et de la stricte catégorisation de la danse comme art d'essence féminine, où seules les femmes et les personnages féminins pouvaient trouver place. Il faudra attendre le Prométhée de Serge Lifar en 1929 pour voir le mythe transposé avec succès. S'identifiant littéralement à Prométhée, Lifar apporte à la danse académique un nouveau souffle et impose l'autorité d'une danse masculine. Enfin, on ne saurait chercher de figures prométhéennes dans la danse sans évoquer les deux pionnières de la danse moderne, Loïe Fuller et Isadora Duncan, qui ont bouleversé radicalement la conception, la technique, la pédagogie et la place de la danse. Duncan n'a pas directement traité le mythe. Par contre, Fuller a créé un Prométhée (1914) sur la musique de Scriabine, et surtout La Danse du feu (1895). En apportant à la danse une nouvelle matière, faite de lumière et de mouvement, elle est sans doute la plus authentique incarnation de Prométhée que la danse ait connue.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Claudine ARMAND, Pierre DEGOTT, Jean-Philippe HERBERLÉ (Dir.). Créatures et créateurs de Prométhée, Presses universitaires de Nancy, pp. 301-318, 2010
Liste complète des métadonnées

https://hal-ujm.archives-ouvertes.fr/ujm-00598909
Contributeur : Hélène Marquié <>
Soumis le : mardi 7 juin 2011 - 20:07:31
Dernière modification le : mardi 22 mai 2018 - 20:40:06

Identifiants

  • HAL Id : ujm-00598909, version 1

Citation

Hélène Marquié. Prométhée est-il un héros dansant ? : Contraintes et expressions du mythe dans la danse. Claudine ARMAND, Pierre DEGOTT, Jean-Philippe HERBERLÉ (Dir.). Créatures et créateurs de Prométhée, Presses universitaires de Nancy, pp. 301-318, 2010. 〈ujm-00598909〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145