Sources et fondements d'une essentialisation féminine de la danse - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Résonances Year : 2011

Sources et fondements d'une essentialisation féminine de la danse

(1)
1
Hélène Marquié

Abstract

The imaginary transmitted through dance in "Western" culture is based in large part on a feminine symbolic structure that imposes itself because it is perceived as natural. The categorization of dance as feminine is not a universal given, but a true cultural phenomenon, the basis for which can be found in the very processes of gender categorization. This study discusses the instauration of two fundamental aspects as they apply to the case of dance: the process of organization into a hierarchy that places the under estimated values from dualist systems in the feminine pole, and the process of universalization that makes the masculine the pole of reference, relegating any forms of otherness to the feminine.
Les imaginaires véhiculés par la danse dans la culture " occidentale " reposent en grande partie sur une symbolique féminine qui fait autorité, parce que perçue comme naturelle. La catégorisation de la danse comme féminine n'est pas une donnée universelle, mais bien un phénomène culturel, dont on peut trouver les fondements dans les processus mêmes de catégorisation de genre. Cette étude montre la mise en œuvre, dans le cas de la danse, des deux aspects fondamentaux : le processus de hiérarchisation qui place au pôle féminin les valeurs minorées dans des systèmes dualistes, et le processus d'universalisation qui fait du masculin le pôle de référence, rejetant dans le féminin toute forme d'altérité.
Not file

Dates and versions

ujm-00712305 , version 1 (26-06-2012)

Identifiers

  • HAL Id : ujm-00712305 , version 1

Cite

Hélène Marquié. Sources et fondements d'une essentialisation féminine de la danse. Résonances, 2011, 12 Penser l'origine 2, pp.65-83. ⟨ujm-00712305⟩
188 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More