Produire des bases de données spatialisées sur l'occupation et l'utilisation des sols à grande échelle : Un enjeu de production

Résumé : Aujourd’hui, la création de référentiels spatialisés sur l’occupation et l’utilisation des sols à grande échelle (BD OCCSOL GE), est acceptée par tous, comme un élément déterminant pour comprendre et intervenir sur un territoire. Depuis une quinzaine d’années, des efforts considérables ont été mis en place pour l’acquisition d’images télédétectées (avec des résolutions de plus en plus fines) et sur les méthodes d’extraction automatisées d’informations spatialisées (approche GEOBIA, traitements d’image). L’objectif de ces avancées est de pouvoir répondre aux besoins d’informations spatialisées toujours plus grandissants en termes de précision géométrique, thématique et de répétitivité. En dehors des organismes de recherches, ces efforts peinent à s’imposer au sein des structures de production opérationnelles comme les bureaux d’études au détriment de modèles de production plus «classiques» basés sur des approches entièrement manuelles de photo-interprétation. L’objectif de la recherche est de comprendre pourquoi ces nouvelles méthodes émergentes de la recherche ne s’imposent pas dans les modèles de production opérationnelle des BD OCCSOL GE?
Complete list of metadatas

https://hal-ujm.archives-ouvertes.fr/ujm-01317994
Contributor : Maxime Vitter <>
Submitted on : Thursday, May 19, 2016 - 10:03:16 AM
Last modification on : Thursday, October 17, 2019 - 12:35:56 PM

File

poster_TheoQuant_mai2015_MVI.p...
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : ujm-01317994, version 1

Citation

Maxime Vitter. Produire des bases de données spatialisées sur l'occupation et l'utilisation des sols à grande échelle : Un enjeu de production. Les douzièmes Rencontres de Théo Quant , May 2015, Besançon, France. ⟨ujm-01317994⟩

Share

Metrics

Record views

225

Files downloads

195