Lire dans les entrailles du monstre - Le conteur face à la Révolution française.

Résumé : De nombreux contes se sont emparés des événements révolutionnaires entre 1789 et 1792. Brefs et circulant en brochures ou par les périodiques, ils participent à la propagande politique, pour ou contre les idées révolutionnaires. Toutefois, ils se caractérisent par un rapport au temps singulier : le conteur, héritier d’un imaginaire féerique immémorial, inscrit l’événement historique dans le temps long de la transmission pour mieux mettre en question son issue incertaine. L’imaginaire merveilleux - les génies, les prédictions, les monstres terrifiants – propose une clé de lecture possible, mais ouverte au déchiffrement qui caractérise l’allégorie, d’une histoire devenue elle-même invraisemblable et illisible. Le conteur, passeur d’histoires, peut alors se faire spectateur impuissant d’une confusion qui, par sa violence et par l’inquiétude qu’elle suscite, acquiert une valeur atemporelle.
Type de document :
Article dans une revue
Francofonia - Studi e ricerche sulle letterature di lingua francese, Dipartimento di Lingue, Letterature e Culture Moderne dell'Università di Bologna, 2017, Le conte de fées français et sa transmission, p. 91-105
Liste complète des métadonnées

https://hal-ujm.archives-ouvertes.fr/ujm-01632988
Contributeur : Christelle Bahier-Porte <>
Soumis le : vendredi 10 novembre 2017 - 19:34:10
Dernière modification le : samedi 11 novembre 2017 - 01:14:46

Identifiants

  • HAL Id : ujm-01632988, version 1

Citation

Christelle Bahier-Porte.  Lire dans les entrailles du monstre - Le conteur face à la Révolution française. . Francofonia - Studi e ricerche sulle letterature di lingua francese, Dipartimento di Lingue, Letterature e Culture Moderne dell'Università di Bologna, 2017, Le conte de fées français et sa transmission, p. 91-105. 〈ujm-01632988〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20